Gestation chez la chienne : quels sont ses besoins ?

besoins-gestation-chienne
besoins-gestation-chienne

Vous venez d’apprendre la bonne nouvelle, votre chienne attend un heureux événement ! Elle donnera naissance à d’adorables petits chiots entre 58 et 68 jours après la saillie. Même si les chiens sont capables de donner la vie sans assistance extérieure, vous êtes en mesure de faciliter sa gestation et sa mise bas grâce à des bons soins et une alimentation adaptée.

 

Les signes extérieurs de la gestation chez la chienne

C’est au bout d’une vingtaine de jours que vous découvrirez les premiers signes de gestation chez votre chienne. Elle pourra sembler plus calme, plus câline qu’à son habitude, elle urinera peut-être plus souvent. Ses mamelles commencent à enfler, puis son ventre aux alentours de la septième semaine. Au premier soupçon, nous vous conseillons fortement de consulter un vétérinaire pour votre animal. Il validera la grossesse en vérifiant la présence de la relaxine dans son sang (à partir du 25ème jour). Il fera également une échographie pour découvrir le nombre de bébés attendus. C’est lui qui vous aiguillera en premier lieu sur les bonnes pratiques à adopter pour prendre soin de votre chienne.

 

La nourriture adaptée à votre chienne en gestation

Servez une nourriture saine et équilibrée à votre future maman. Pour cela, consultez attentivement les étiquettes des croquettes que vous choisissez, notamment les apports en protéines de qualité, vitamines, fibres et glucides. Trois semaines avant la naissance, privilégiez les aliments riches en protéines. Les besoins de la chienne sont croissants pour lui garantir une quantité de lait suffisante pour ses petits, tout en lui maintenant un poids de forme idéal. Vous pouvez par exemple lui donner des croquettes spéciales pour chiots qui sont élaborées avec plus de 30% de protéines et contiennent des acides aminés essentiels. Évitez au maximum une nourriture trop riche en matières grasses ou glucides.

Enfin, répartissez bien ses repas sous de petites portions tout au long de la journée pour lui assurer une digestion optimale. L’estomac et le système digestif de la chienne sont comprimés par ses bébés. Trois à quatre petits repas devraient suffire.

Il faudra également poursuivre cette alimentation protéinée durant trois à quatre semaines après la venue au monde des petits.

 

Créez un espace confortable pour la mise bas

Deux à trois semaines avant la mise bas de votre chienne, préparez un panier ou un couchage dans un endroit calme et serein, proche d’une source de chaleur douce. 

Garnissez l’espace de papier journal et de couvertures. Il devra être assez grand pour que votre chienne et les chiots aient suffisamment de place, assez haut pour protéger les bébés d’une éventuelle chute tout en restant accessible pour votre animal. Des paniers adaptés existent en bois ou en plastique.

 

Une chienne est tout à fait capable de mettre bas seule. Cependant, nous pouvons prendre soin de nos futures mamans par quelques gestes simples : des visites de contrôles fréquentes chez le vétérinaire, une ration alimentaire répartie sur la journée, riche en protéines et en minéraux, un espace confortable pour la mise bas, et bien sûr, beaucoup d’amour !

Articles similaires