Aliments toxique pour le chien, les 7 aliments qui lui sont interdits.

aliment nocif pour le chien
aliment nocif pour le chien

Comment définir des aliments toxiques pour le chien

 

Les aliments toxiques pour le chien  nuisent aux fonctions vitales du chien, ils deviennent alors nocifs pour son organisme.

Cette atteinte peut avoir une incidence qui va de la simple indigestion à la mort. Le taux de toxicité d’un aliment diffère selon ses effets sur le chien. Certaines conséquences seront immédiates (diarrhées, vomissements…) et d’autres seront moins détectables (début d’anémie, insuffisance rénale, etc.)

Les aliments toxiques pour le chien ont un impact sur le système digestif du chien, nous vous invitons à lire notre article système digestif du chien : comment fonctionne-t-il ?

Le taux de toxicité d’un aliment diffère selon ses effets sur le chien. 

Quel sont les sept aliments toxiques pour le chien qui lui sont interdits.

1) Le chocolat

Il contient de la théobromine, un composant nocif pour l’animal s’il est ingéré en trop grande quantité par rapport à son poids. Les troubles observés sont : tachycardie, vomissements, convulsion. Une consultation urgente chez le vétérinaire s’impose.

 

2) L’ail et l’oignon

Vous n’en donnez certes pas à manger directement à votre compagnon, mais peut-être lui laissez vous les restes de votre repas qui peut contenir ces deux légumes ou ses assimilés (poireau, ciboulette…). Ils provoquent une anémie chez le chien à cause du disulfure de n-propyle. Certaines races y sont plus sensibles, telle l’Akita Inu, le Chow-Chow et le Shiba Inu. L’intoxication à l’oignon est la deuxième recensée en France après celle au chocolat.

 

3) L’éthanol ou l’alcool éthylique

Les boissons alcoolisées ou les aliments contenant de l’alcool (comme la pâte à pain crue par exemple), sont extrêmement nocifs pour les chiens. Ne lui donnez que de l’eau, pas de lait ni de café.

 

4) Les noix de macadamia

Ce n’est pas un aliment courant, mais il faut savoir que c’est un interdit. On en trouve dans les gâteaux industriels comme les cookies par exemple. Les signes cliniques apparaissent entre 6 et 24 h : vomissement, faiblesse, dépression, ataxie (trouble de la coordination des mouvements), tremblements…

 

5) Le raisin

La découverte de la toxicité du raisin sur le chien a été découverte au début des années 2000 aux États-Unis. La toxicité du raisin frais chez le chien se mesure en gramme par kilo et celle pour le chien se situe entre 10 à 50 g/kg.

La toxicité du raisin sec est plus concentrée que celle du raisin frais dont la dose est plus faible. La sensibilité à ce fruit varie grandement d’un chien à l’autre.

Il est donc conseillé de tout simplement bannir cet aliment. Les troubles apparaissent quelques heures après l’ingestion : d’abord des désagréments digestifs, puis une insuffisance rénale qui peut-être fatale au bout de 24 à 72 h.

 

6) L’avocat

L’agent responsable de la nocivité de cet aliment se trouve principalement dans le noyau et la peau de l’avocat. Prenez garde à vos déchets alimentaires, notamment si votre chien est friand de l’exploration des poubelles. C’est un acide gras dérivé, la persine qui cause des troubles graves qui peuvent être digestifs et cardiovasculaires. À éviter à tout prix !

 

7) Les petits os ou os cuits ne sont certes pas des aliments toxiques pour le chien mais peuvent le devenir!!

Les os cuits ou les petits os comme ceux du poulet , du lapin, du canard ou de l’oie sont friables et se cassent en pointe. Ils peuvent blesser les gencives ou la paroi interne des intestins provoquant alors un risque de septicémie voire rester coincés dans la gorge et provoquer un étouffement.

D’autres aliments sont déconseillés (en quantité excessive) aux chiens comme la charcuterie, le lait de vache, ou la pomme de terre. Mais soyez particulièrement vigilants avec ces sept aliments toxiques pour votre animal. Nous pouvons aussi citer, les boîtes de pâtée pour chiens qui sont achetées cabossées et qui présentent parfois une perforation à peine visible, la mise à l’air de la pâtée contenue dans ces boîtes provoque une oxydation et peut devenir toxique pour votre compagnon. Retrouvez sur notre blog, l’article complet consacré à la digestion du chien.

 

8)Les plantes intérieures et extérieures.

On y pense pas assez souvent, mais, si la nature offre une source de vie, elle offre aussi sont contraire. Votre chien sera alors tenté d’ingérer toute sorte de plante qui pourrons devenir à leur tour des aliments toxiques pour les chiens.

Certaines de ces plantes provoquerons un simple dérangement digestif à peine perceptible alors que d’autres seront mortelles.

Retrouverez ici la liste complètes des aliments toxiques pour le chien.

 

Conduite et attitude à tenir si votre compagnon ingère des aliments toxiques  pour le chien, reconnus.

Avant toute chose, il est important que, au même titre que toute autre personne de votre famille, vous soyez prêt à intervenir rapidement.

Pour ce faire :

Votre chien doit être suivi régulièrement par un vétérinaire qui connaît bien votre animal, mais qui vous connait aussi très bien, car cela lui permettra de mieux juger l’importance de votre appel.

Tous vos documents, pedigrees, carnets de santé, et suivis médicaux doivent tous être rangés minutieusement et à portée de main.

Il n’y a rien de pire que de commencer à perdre de longues minutes à rechercher d’un côté ou bien de l’autre de la maison tous les documents.

Il faut comprendre qu’en cas d’ingestion d aliments toxiques pour le chien, les minutes sont comptées au même titre qu’un empoisonnement.

Plus vite, on intervient, plus on met des chances de son côté pour une bonne guérison.

 

La première et la plus importante des attitudes à avoir dans le cas d’ingestion d’aliments toxiques pour le chien, c’est de garder son calme et sa tête froide.

En effet, votre compagnon à quatre pattes est “imprégné” des personnes avec lesquelles il vit et ressent dès que quelque chose n’est pas normal.

Si vous lui faites ressentir votre stress, il risque de s’affoler et de devenir incontrôlable.

-Vous ne devez laisser paraître aucune différence par rapport à votre vie habituelle.

-Vous devez vous assurer qu’il a bien ingéré des aliments toxiques pour le chien ou bien s’il a juste mis dans sa gueule puis recraché.

-Vous devez aussi estimer la quantité qu’il aura ingérée.

-Dans la mesure du possible, il est intéressant de noter l’heure, afin que votre vétérinaire détermine au mieux le soin qu’il devra apporter.

-En cas d’absorption de produit chimique, pensez à prendre avec vous, chez votre vétérinaire, le contenant du produit afin d’obtenir les renseignements sur le composé chimique du produit.

-Si par cas, vous ne parvenez pas à contacter votre vétérinaire, vous pouvez essayer de contacter un service d’urgence de garde.

Vous pouvez aussi contacter le Centre National d’Informations Toxicologiques Vétérinaires (le CNITV) de Lyon au +33 (0)4 78 87 10 40.

Ou bien le centre antipoison animal et environnemental de NANTES (CAPAE-Ouest) au 02 40 68 77 40( APPEL GRATUIT)

 

Ce qu’il ne faut surtout pas faire quand des aliments toxiques pour le chien sont ingérés par votre compagnon à quatre pattes!!!

Il faut à tout prix éviter tous les remèdes dits “de grand-mère” ou se dire” on verra  demain” car les précieuses minutes perdues pourraient se transformer en une vie perdue!

Articles similaires